:: Home :: FAQ :: Rechercher :: Membres :: Groupes :: S’enregistrer :: Profil :: Se connecter pour vérifier ses messages privés :: Connexion ::
Histoire de God of War

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gods of War Index du Forum -> Forum du clan GoW -> Histoire du clan
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Light

 
Hors ligne

Rank: Administrateur

Inscrit le: 23 Fév 2009

Messages: 52

Sujet du message: Histoire de God of War
Répondre en citant
Histoire de God of War

Kratos est à l'origine un brillant et brutal capitaine de l'armée spartiate. Sa réputation de meneur d'hommes et de conquérant permet rapidement à Kratos de passer d'une armée d'une cinquantaine d'hommes à une armée d'un millier d'hommes. Mais alors qu'il enchaîne les campagnes victorieuses, Kratos doit affronter une armée de barbares venus de l'Est. La bataille est sanglante, et l'armée de Kratos est balayée. Alors que le chef barbare est sur le point de mettre fin à la vie de Kratos, ce dernier implore Arès, le Dieu de la Guerre et de la Destruction, de le sauver.

Arès entend l'appel de Kratos. Le Dieu utilise sa puissance pour retourner le cours de la bataille, extermine l'armée barbare, sauve Kratos, et fait de lui son serviteur. Arès fournit à Kratos, son nouveau serviteur, les Lames du chaos forgées dans les flammes des enfers. Les chaines permettant de projeter chaque lame se fixent alors dans la chair des avants-bras de Kratos, le brûlant atrocement.
Sous la coupe d'Arès, Kratos reprend ses campagnes militaires, plus cruel et sanguinaire qu'auparavant. Son humanité est peu à peu effacée par le Dieu, remplacée par une soif de destruction et de conquête inextinguible.

Puis vient la nuit où la vie de Kratos bascule à nouveau. Arès assigne à Kratos une mission : mettre à feu et à sang un village ou se situe un temple dédié à la déesse Athéna (Déesse de la Guerre et de la Sagesse). Kratos tue toutes les personnes présentes dans le temple, en dépit des avertissements de l'oracle du village. Or dans ce temple se trouvaient sa femme et sa fille, qu'il a tuées dans sa folie meurtrière. Ce massacre a été planifié par Arès afin que le Spartiate brise lui-même ses dernières attaches en tant qu'humain et lui soit dévoué tout entier. Réalisant l'atrocité de ce que son maître lui a fait faire, Kratos jure de tuer Arès. Sur le parvis du temple embrasé, l'Oracle maudit le guerrier. Les cendres de sa femme et de sa fille mortes de ses mains s'incrustent sur sa peau et la teintent à jamais d'un blanc surnaturel. Kratos reçoit dès lors le surnom de "fantôme de Sparte". Depuis cette nuit, Kratos est continuellement la proie de cauchemars lui remémorant ses crimes et qui le font peu à peu sombrer dans la folie.

En quête de rédemption, Kratos offre ses services aux Dieux de l'Olympe, espérant le pardon pour ses actes.

C'est alors que Kratos commence à accomplir une de ses missions. Poséidon, Dieu des Océans, a chargé Kratos de tuer l'Hydre de Lerne qui ravage les navires de la flotte grecque sur la mer Egée. Après s'être acquitté de cette tâche, Kratos appelle la déesse Athéna. Depuis dix ans qu'il est au service des dieux, il souhaite enfin obtenir la récompense qu'il désire plus que tout : L'oubli. L'oubli des horreurs qu'il a commises par le passé. Avant d'accéder à sa requête, Athéna lui demande d'intervenir en sa faveur. En effet son frère Arès a attaqué sa ville, Athènes, avec l'aide de monstres tout droit sortis des Enfers. Mais comme Zeus a interdit tout conflit entre Dieux, elle ne peut intervenir directement. Athéna est formelle : seul un mortel entraîné par un Dieu aura une chance de vaincre un autre Dieu... Elle s'engage par ailleurs à ce que les Dieux de l'Olympe pardonnent à Kratos ses actes passés en cas de succès.

Arrivé à Athènes, Kratos se fraye un chemin entre cyclopes, morts-vivants et gorgones, et rencontre en chemin un étrange fossoyeur qui creuse une tombe au beau milieu du champ de bataille. Il arrive finalement au Temple de la ville où l'Oracle lui révèle que le seul moyen de vaincre un Dieu pour un mortel est d'entrer en possession de la boîte de Pandore, enfermée au fond du Temple de Pandore, que le Titan Cronos est condamné à porter sur son dos dans les tourbillons de sable du Désert des âmes perdues.

Kratos parvient à accéder au temple de Pandore, malgré le chant envoûtant des sirènes. Le garde du lieu, premier homme à avoir tenté de déjouer les pièges du Temple, sans succès, lui ouvre les portes. A l'intérieur, trois défis l'attendent, trois labyrinthes érigés et conçus en honneur d'Atlas, Poséidon et Hadès, par Pathos Verdes et ses deux fils. Kratos parvient à survivre aux épreuves, en tuant notamment le Minotaure, gardien du dernier tunnel.

Après avoir exploré la tombe et survécu aux pièges imaginés par l'architecte dans sa folie, Kratos trouve finalement la boîte de Pandore. Mais Arès le ressent, saisit un énorme débris des bâtiments athéniens, et le lance tel un javelot vers Kratos, qui se retrouve empalé... et meurt! Kratos se retrouve aux Enfers, mais ne se résigne pas. Une corde opportune lui permet finalement de sortir en se hissant jusqu'à sortir des Enfers... par la tombe que creusait le fossoyeur, au coeur d'Athènes!

Kratos s'empresse de rejoindre Arès, de lui reprendre la boîte de Pandore et l'ouvrir. Kratos devient alors suffisamment grand et puissant pour défier le Dieu de la Guerre. Après un premier affrontement, Arès utilise ses pouvoirs pour créer l'illusion d'une armée de Kratos démoniaques voulant à nouveau massacrer sa femme et sa fille, ramenées pour l'occasion à la vie par le Dieu dément. Mais Kratos parvient cette fois à protéger sa famille. Pris d'une rage folle, Arès arrache du corps de Kratos ses Lames du chaos, et le prive de tous les pouvoirs conférés par les autres Dieux au cours de son périple. Pour pouvoir vaincre son ancien maître, Kratos s'arme alors d'une épée géante, dernier cadeau des Dieux, et terrasse enfin le Dieu de la Guerre!

Athènes est sauvée. Kratos peut réclamer son dû à Athéna. Et Athéna tient sa promesse: les Dieux pardonnent à Kratos ses fautes passées... mais ne lui permettent pas, à lui, d'oublier ses actes. Se sentant trahi et abandonné, Kratos tente de se suicider en se précipitant de la plus haute des falaises de Grèce. Mais une force le retient, et le ramène au sommet. C'est Athéna qui l'a sauvé, et qui lui transmet un message des Dieux : ils ne le laisseront pas mourir de cette façon. De plus, le trône du Dieu de la Guerre est vacant. Après s'être vu remettre les Lames d'Athéna, Kratos pénètre dans le Colisée de l'Olympe, et prend place sur le siège qui est désormais sien.

Kratos devient le premier mortel à devenir un Dieu... le Dieu de la Guerre.



Au mont Olympe

ZEUS
: Je vous ai réunis en ce lieu sacré afin de vous entretenir des conséquences du sort d'un mortel dont les actes pourraient entraîner les conséquences d'une gravité sans pareille pour nous, hôtes du Mont Olympe.

ATHENA: Père, tu veux parler de Kratos. J'ai été sa déesse protectrice tout au long de ces dix dernières années, alors qu'il luttait pour conjurer la folie et gagner notre pardon.

ARES: Cet homme a perdu la raison. Il a décliné un don...

ZEUS: Assez! Je sais ce qu'il a fait, et j'ajouterai même, je sais pourquoi il l'a fait. Tu devrais avoir honte.

ATHENA
: Les actions d'Arès ont été d'une extrême violence, comme à son habitude, mon Seigneur. L'Oracle m'a avertie qu'Arès était en train de rassembler ses troupes pour attaquer et anéantir ma cité.

ARES: Athènes? Qu'est-ce sinon un trou à rats, une plaine béante sur mère Gaia? Je me charge d'anéantir ta cité, ma chère soeur.

ATHENA: Pas si je t'en empêche, frère.

ZEUS: Ca suffit vous deux. Vos querelles puériles vous regardent, mais votre guerre n'a pas sa place au Mont Olympe. Nous avons d'autres préoccupations. Kratos rique de bouleverser le cours de notre destinées.

ATHENA: Il est complètement fou, mon Seigneur... mais également très puissant.

ARES: Là, on est d'accord.

ZEUS: Oui... très puissant. Mais un jour, sa puissance rique de se retourner contre lui. Et contre nous.

<<Celui que les dieux souhaitent anéantir est d'abord frappé par la folie.>> Euripide (480-406 AV. J.-C)
 
   

_________________
SLAUGHTER IS THE BEST MEDICINE
(ça fait du bien de mouRire)


MessageDim 7 Juin - 15:27 (2009)
Publicité

 

Rank:





Sujet du message: Publicité
PublicitéSupprimer les publicités ?
MessageDim 7 Juin - 15:27 (2009)
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Gods of War Index du Forum -> Forum du clan GoW -> Histoire du clan Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Theme by: :: Cosmic Distortion ::
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com